Eloïse Alibi

Retour

Eloïse, à la fois comédien, musicienne et chanteuse, est une artiste atypique et multiple au parcours d’une grande richesse.

Au saxophone ou au piano, sur un trapèze ou sur une place publique, autodidacte depuis l’enfance, elle rencontre très tôt l’improvisation et le monde de la scène. Ses diverses formations en langue et arts de la scène lui donnent rapidement l’envie de passer sans cesse d’un univers à l’autre, de jouer avec les langues et d’interpréter des auteurs sans se placer dans une case spécifique. Ceci étant, son travail reste centré sur la poème : chanté, joué, incarné, écrit, enseigné, elle jongle avec les auteurs et les met en lumière avec émotion.

Elle entame son parcours poétique en 2003 avec la compagnie « El Triciclo » de Montpellier et avec Jacques Miel, fils adoptif du poète franco-­algérien Jean Sénac. Son travail est de donner corps au poème. Elle crée Le cabaret du pire, un cabaret de chanson poétique, Le cri des murs, un spectacle théâtrale onirique et poignant sur les poètes de la révolte ou Passeport pour l’exil, un hommage bilingue à Mahmoud Darwich. La Maison de la poésie de Montpellier, le Conseil Général de l’Hérault et la mairie de Montpellier lui accordent leur confiance en lui faisant des commandes sur des auteurs spécifiques au sein d’événements autour du livre et de la poésie, en collaboration avec d’autres artistes, notamment avec Juliette Mouchonnat avec qui elle travaille depuis 10 ans.

Mais elle s’intéresse à toutes les couleurs artistiques du spectacle puisque elle joue aussi avec la cie Le Cirque Hirsute, avec laquelle elle tournera pendant 4 ans dans des festivals de rue, chantant la tête en bas et barbue sur un « moulin » les poèmes de Cervantès ou les amours de Don Quichotte.

En 2013 elle crée sa compagnie, Osmose&Muses et son propre récital de chant-­poèmes Multiples accompagnée de trois musiciens (guitare, violon-mandoline et percussions) avec qui elle compose sur un univers de musique du monde teinté de jazz et de textes poétiques.

En 2015, elle crée un spectacle hommage aux chansons de Nino Ferrer avec un contrebassiste et un guitariste. Et en 2017, elle collabore avec une interprète « chan-­signe » sur la création d’un duo autour de ses compositions au piano. Un spectacle dédié au public sourd et entendant.

Fin 2017-début 2018, elle mettra ses talents au service d’un premier stage de voix proposé par la Compâgnie Cîrconflexe.

Retour

Les commentaires sont fermés.